Alençon Georgio : « Plus je grandis, plus ma musique grandit »

Le jeune rappeur sera en concert à La Luciole, samedi 22 avril à La Luciole.

14/04/2017 à 15:53 par Karina PUJEOLLE

Georgio n'est âgé que de 24 ans mais fait déjà figure de référence dans le rap français. -
Georgio n'est âgé que de 24 ans mais fait déjà figure de référence dans le rap français. -

Vous n’êtes âgé que de 24 ans mais vous rappez depuis de nombreuses années déjà. Comment s’est opérée votre rencontre avec le rap ?

« J’ai commencé il y a dix ans. C’était la musique de mon environnement au collège. Je pratiquais le basket et on écoutait du rap français et du rap underground en jouant. J’y suis donc venu très naïvement. J’ai chopé des impros musicales et j’ai commencé à écrire des textes dessus ».

Quelles étaient vos sources d’inspiration ?

« Les préoccupations de mon âge, celles d’un adolescent qui porte un regard assez noir sur ce qui l’entoure ».

Comment avez-vous été repéré ?

« J’ai commencé par poster ce que je faisais sur le Net et avec des potes et un mec de mon quartier qui rappait, on a sorti un premier projet en 2011 ».

2013 marque la sortie de Soleil d’Hiver

« Oui je l’ai sorti seul en indépendant avec le label qu’on a créé avec un ami. Il a fait le buzz sur le Net »

Puis Bleu Noir vous propulse sur le devant de la scène médiatique…

« Avant cela, en 2014, on a créé A l’Abri, un autre EP. Pour Bleu Noir, j’ai démarché les maisons de disques mais elles mettaient du temps à répondre alors j’ai fait appel au crowdfunding. Grâce à ce financement participatif, j’ai récolté 50 000 € pour faire naître mon album ».

Hera, votre dernier opus, est sorti le 4 novembre 2016 et fait l’unanimité des critiques

« Mes textes sont ma force et dans cet album, j’ai mis toutes mes influences de pop, de rock et de chanson françaises dans mon rap. Ma musique a beaucoup évolué depuis mes débuts. Plus je grandis, plus je la fais grandir. J’aime parler de ce que je vis, raconter ce que je vois. J’aime bien la contestation aussi. Il faut réveiller les esprits, amener à la révolte cérébrale et apprendre à dire non et à dire merde ! »

Vous tournez depuis le mois de février. Comment se vit « Hera Tour » ?

« Ça marche super-bien. J’ai entre 70 et 100 dates de programmées d’ici décembre 2017. L’Olympia était complet le 24 mars, Nantes l’est déjà aussi. Les salles se remplissent de jeunes de 15 à 25 ans qui reprennent les refrains en chœur. Cette communion avec le public me donne deux fois plus d’énergie et de force. Et l’important pour moi, en ce moment, c’est que ça continue ! »

Georgio en concert à la Luciole, samedi 22 avril à 21 h. Première partie : Nusky & Vaati. Tarifs : 9 € (tarif solidaire), 22 €, 25 €, 28 €. Réservations au 02 33 32 83 33 ou sur laluciole.org

61000 Alençon

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Alençon - Samedi 29 avril 2017

Alencon
Sam
29 / 04
16°/2°
vent 10km/h humidité 96%
Dim16°-7°
Lun14°-5°
Mar16°-4°
Mer15°-6°

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

Nada Surf à La Luciole, jeudi 1er décembre 2016