Alençon Pays d'Alençon. Depuis qu'il est femme, Olivia n'a plus d'emploi

Transsexuelle de 42 ans, Olivia évoque ses difficultés à s'insérer dans le monde du travail depuis qu'elle a opéré sa métamorphose.

Dernière mise à jour : 07/12/2012 à 10:24

DSC_0100.JPG

Depuis son opération en 2005, Olivia, transsexuelle de 42 ans demeurant dans le Nord-Sarthe, fait face à des difficultés pour trouver un emploi. Elle dénonce “une discrimination des femmes au travail” dans ce “monde de machos”. Lire dans l’orne-Hebdo du mardi 4 décembre.

Alençon, 61

  1. Dominique
    7 décembre 2012 18:09
    Une petite précision : quand je termine pas "félicitations", je veux dire, bien sûr, félicitations à Olivia et à Karina pour cet article.

    Dominique
  2. Dominique
    7 décembre 2012 13:06
    Bonjour,

    Je suis « Dominique », transgenre alençonnais, qui avais fait lui-même l’objet d’un reportage dans l’Orne Hebdo, il y a bientôt deux ans, en janvier 2010.

    Je voudrais dire à Olivia toute mon affection et lui apporter mon soutien, fût-il simplement moral. Je peux, en effet, très bien comprendre ce dont souffre Olivia, c'est-à-dire l’ostracisme de certaines personnes, même si, dans mon cas, je n’ai pas du tout à me plaindre.

    Je vis heureux en couple, avec une épouse qui accepte que je prenne de temps à autre une apparence féminine dont elle sait que ne peux pas me passer très longtemps. Mon seul petit souci est que je dois continuer à vivre ma féminité de façon anonyme…

    Olivia est maintenant une femme à part entière et chacun devrait l’accepter ainsi sans chercher plus loin.

    Félicitations et bises amicales à Olivia et à Karina, la journaliste de l’Orne Hebdo.
    Dominique

Revue de web

    fournis par Google
    Vidéo du moment

    Faada Freddy à La Luciole (Alençon) samedi 21 mars